Types de maltraitance

Maltraitance physique

La maltraitance physique consiste en des souffrances physiques ou des blessures infligées envers des personnes aînées qu’il en résulte ou non des lésions corporelles. C’est une action faite dans l’intention ou avec l’idée préconçue de faire du mal à une personne.

Exemples :

  • Infliger délibérément une douleur physique ou une blessure (coupure, morsure, entorse, etc.);
  • Nourrir de force ou trop rapidement;
  • Pousser la personne âgée, la secouer, la gifler, lui donner des coups;
  • Surmédicamenter ou priver de médicaments.

Haut

Maltraitance psychologique ou émotionnelle

La maltraitance psychologique ou émotionnelle comprend toutes les actions visant à causer une souffrance émotive ou de l’angoisse à autrui qui diminuent le sens de la dignité ou l’estime de soi chez l’aîné. La maltraitance psychologique a surtout pour objectif de contrôler la personne en suscitant la peur, l’insécurité et la culpabilité.

Exemples :

  • Parler avec rudesse ou de manière dégradante;
  • Dénigrer la personne âgée, lui faire des reproches injustifiés, l’injurier, l’intimider, la menacer d’être privée de visites ou de contact avec ses petits-enfants, l’ignorer;
  • Provoquer la peur, menacer d’isolement;
  • infantiliser l’aîné.

Cliquez sur la flèche du lecteur pour visionner le vidéo.


Haut

Maltraitance sexuelle

La maltraitance sexuelle consiste en des attouchements, caresses ou toutes activités à caractère sexuel envers une personne âgée lorsque celle-ci est incapable de comprendre ou de donner son consentement ou lorsqu’elle est forcée psychologiquement ou physiquement à s’engager dans des actions à caractère sexuel.

Exemples :

  • Contraindre par la force ou par la ruse à se livrer à des actes à caractère sexuel;
  • Toucher intentionnellement, de façon inappropriée, la personne aînée dans les soins d’hygiène ou dans l’aide à se vêtir;
  • Priver d’intimité;
  • Tenir des propos scabreux ou avoir des attitudes suggestives.

Haut

Maltraitance matérielle et financière

La maltraitance matérielle et financière consiste à s’approprier les ressources financières de l’aîné sans son consentement ou en forçant son consentement (fraude, vol). C’est aussi l’utilisation à mauvais escient des ressources matérielles (les biens) de la personne âgée à des fins opposées à ses besoins et à ses intérêts. C’est l’abus le plus fréquent et il s’accompagne très souvent de chantage ou de menaces.

Exemples :

  • Détourner des fonds qui appartiennent à l’aîné;
  • Forcer un aîné à vendre sa maison, à donner accès à sa carte de débit ou de crédit;
  • Exiger des frais excessifs pour des biens ou des services;
  • Frauder un aîné peu importe le moyen (Hameçonnage par courriel, téléphone, etc.)

Cliquez sur la flèche du lecteur pour visionner le vidéo.


Haut

Maltraitance sociale ou collective

La maltraitance sociale ou collective consiste en tout préjugé ou comportement social fait par la société sur les personnes aînées tendant à nier leur dignité, leur estime de soi, leur intégrité et leur identité personnelle.

Exemples :

  • Exclure la personne aînée socialement;
  • Diminuer son estime d’elle-même;
  • Pratiquer l’âgisme (forme de discrimination fondée sur l’âge).

Haut

Violation des droits de la personne

La violation des droits de la personne consiste à empêcher une personne aînée d’exercer un contrôle normal sur sa vie et son rôle de citoyen.

Exemples :

  • Priver la personne aînée d’intimité, de dignité, de respect, de politesse, de recevoir des soins médicaux appropriés;
  • Soumettre des patients à des traitements sans se soucier de leur consentement;
  • Placer la personne aînée en institution ou mis en tutelle forcée.

Négligence

La négligence se définit par le manque volontaire ou non, d’un soignant à répondre aux besoins d’une personne âgée dépendante, compromettant ainsi sa santé et sa sécurité.

Exemples :

  • Ne pas aider à manger lorsque c’est nécessaire;
  • Priver de vêtements, de nourriture et des nécessités de la vie quotidienne tels qu’appareil acoustique, déambulateur, canne, fauteuil roulant, barres d’appui, etc.:
  • Fournir un logement inadéquat.

Cliquez sur la flèche du lecteur pour visionner le vidéo.


Haut

Maltraitance organisationnelle ou institutionnelle

Cette maltraitance consiste à imposer des conditions de vie causant des situations déplorables, humiliantes ou déshumanisantes pour les résidents. C’est une maltraitance que l’on retrouve dans les résidences privées et les CHSLD et que l’on nomme aussi systémique. Il est alors question d’une maltraitance presque normalisée et généralement intégrée aux pratiques de soins ou aux services. La maltraitance systémique vient aussi du fait que l’on veut offrir de bons services mais comme on est limité dans le temps et au niveau des finances, on coupe dans les services.

Haut